COVID-19 : Il exacerbe le risque de crise cardiaque

Chez les personnes déjà à risque cardiaque élevé, soit en raison d’un taux de cholestérol génétique élevé, soit d’une maladie cardiaque préexistante ou d’une athérosclérose, la maladie COVID-19 a augmenté de manière significative l’incidence de la crise cardiaque. Ainsi, l’infection exacerbe le risque cardiaque préexistant, révèle cette analyse de la FH (Familial Hypercholesterolemia) Foundation (Californie) menée à partir des données de plus de 55 millions de personnes et publiée dans l’American Journal of Preventive Cardiology.

 

Des conclusions qui rejoignent celles de précédentes études sur la gravité des atteintes possibles, avec le COVID-19, du système cardiovasculaire, y compris en cas de forme légère de la maladie. Par ailleurs, la recherche souligne ainsi l’importance du diagnostic et du traitement de l’hypercholestérolémie familiale. Comme c’est bien le propos de la Fondation, les auteurs rappellent que l’hypercholestérolémie familiale est une maladie génétique courante qui augmente, « en temps normal », jusqu’à 20 fois le risque de maladie cardiovasculaire en raison de niveaux élevés de cholestérol LDL tout au long de la vie. Mais seulement environ 10% des personnes atteintes d’hypercholestérolémie sont diagnostiqués.

Connaître le profil cardiovasculaire du patient en cas d’infection COVID-19

Les personnes présentant un risque élevé de problèmes cardiaques, infectées par le SARS-CoV-2 ont subi en effet plus de crises cardiaques conclut cette analyse des données de 55.412.462 participants, appartenant à 6 cohortes appariées, ayant ou non développé la maladie COVID-19. L’analyse révèle, en particulier, que :

 

le risque de crise cardiaque est le plus élevé chez les personnes avec diagnostic de COVID-19 et hypercholestérolémie diagnostiquée ou probable et athérosclérose : ce risque peut atteindre 7 fois celui d’un patient ayant développé le COVID mais exempt de ce facteur de risque.

 

Savoir si le patient présente une maladie cardiovasculaire sous-jacente ou un taux de cholestérol génétique élevé en cas d’infection au COVID-19 ou de vaccination est donc primordial, explique le Dr  Kelly Myers, auteur principal de l’étude et chercheur à la Fondation FH. Les résultats ont des implications importantes notamment pour les personnes atteintes d’hypercholestérolémie qui ne sont pas diagnostiquées.

 

«Les taux de crise cardiaque les plus élevés se sont produits chez les personnes infectées par le COVID-19 qui avaient une maladie cardiovasculaire préexistante. Ces personnes nécessitent un traitement hypolipémiant approprié. Notre étude appelle ainsi à diagnostiquer beaucoup plus largement l’hypercholestérolémie familiale et pas seulement en cette période de pandémie ».

Équipe de rédaction Santélog

Cet article COVID-19 : Il exacerbe le risque de crise cardiaque est apparu en premier sur Santé blog.

The post COVID-19 : Il exacerbe le risque de crise cardiaque first appeared on ProcuRSS.eu.