COVID-19 : Quelle vulnérabilité en cas d’insuffisance rénale ?

La maladie COVID-19 a-t-elle impact spécifique ou particulièrement sévère chez les personnes souffrant d'insuffisance rénale ? (Visuel Adobe Stock 187867109)

La maladie COVID-19 a-t-elle impact spécifique ou particulièrement sévère chez les personnes souffrant d’insuffisance rénale ? Cette étude d’experts de l’United States Renal Data System, publiée dans le Journal of the American Society of Nephrology (JASN) révèle en effet des taux élevés d’hospitalisations et de décès chez les patients sous dialyse ou vivant avec une transplantation rénale. Des données qui soutiennent la priorisation de ces patients dans les programmes de vaccination COVID-19.

 

Les chercheurs rappellent qu’aux seuls Etats-Unis, terrain de l’étude, 800.000 personnes sont traitées pour insuffisance rénale, soit par dialyse, soit par transplantation rénale. De nombreux patients reçoivent une dialyse plusieurs fois par semaine et se trouvent indirectement exposés. Les patients greffés qui prennent des médicaments pour éviter le rejet d’organe sont quant à eux plus vulnérables à l’infection.

Chez les patients sous dialyse, le taux d’hospitalisations lié au COVID-19 est 40 fois plus élevé

  • la mortalité toutes causes confondues est accrue de 17% et 30% au cours du deuxième trimestre de 2020 chez les patients sous dialyse et chez les patients avec transplantation rénale, respectivement et par rapport aux taux relevés avant la pandémie ;
  • ces deux taux d’hospitalisation et de mortalité liés au COVID-19, sont très variables en particulier beaucoup plus élevés au sein des minorités ethniques.

 

L’étude : pour examiner l’impact du COVID-19 chez ces patients, l’équipe a analysé les données du système d’information sur la gestion rénale des Centers for Medicare & Medicaid Services, avant et pendant la pandémie COVID-19. Cette analyse constate que parmi les patients sous dialyse, le taux d’hospitalisations au COVID-19 ont marqué un pic entre le 22 mars et le 25 avril 2020.

 

« La trajectoire du taux d’hospitalisations pour COVID-19 chez les patients sous dialyse suivait la trajectoire correspondante en population générale, mais était à peu près 40 fois plus élevée », souligne l’auteur principal, le Dr Weinhandl.

  • Les patients de minorités notamment ont présenté des taux d’hospitalisation particulièrement élevés, tandis que les patients sous dialyse péritonéale à *ont suivi des taux inférieurs vs ceux subissant une hémodialyse en clinique ;
  • Le taux de décès toutes causes confondues est respectivement accru de 17% et 30% sur la période mars-juillet 2020 chez les patients dialysés et les patients transplantés, par rapport aux taux, sur la même période et de 2017 à 2019.

 

La première vague pandémique a donc eu des effets dramatiques chez les patients insuffisants rénaux qui doivent être clairement prioritaires pour la vaccination, concluent les auteurs, qui soulignent néanmoins les taux plus faibles d’hospitalisations des patients sous dialyse péritonéale vs sous hémodialyse.

Source: Journal of the American Society of Nephrology (JASN) April 2021 DOI: 10.1681/ASN.2021010009 Initial Effects of COVID-19 on Patients with ESKD

Lire aussi : INSUFFISANCE RÉNALE : Pédaler pendant la dialyse ?

Équipe de rédaction Santélog

Cet article COVID-19 : Quelle vulnérabilité en cas d’insuffisance rénale ? est apparu en premier sur Santé blog.

The post COVID-19 : Quelle vulnérabilité en cas d’insuffisance rénale ? first appeared on ProcuRSS.eu.