COMPLÉMENTAIRE SANTÉ : Soyons responsables aussi envers les plus âgés

Une étude selon Lecomparateurassurance révèle qu’entre jeunes et seniors, les tarifs des complémentaires santé peuvent être multipliés par 3 (Visuel Adobe Stock 294551042).

Si la part des « seniors » augmente mécaniquement dans les dépenses de santé (1), elle ne devrait être ni diabolisée, ni surfacturée. Ces dépenses participent au bien-être et à l’autonomie des plus âgés, mais aussi plus largement aux familles, à notre société et à notre économie (2). Les principes de responsabilité et de respect du parcours de soins (3), et de solidarité, sous conditions de ressources, valent aussi pour nos aînés (4).

Pourtant, la réalité est toute autre :

une étude selon Lecomparateurassurance révèle qu’entre jeunes et seniors, les tarifs des complémentaires santé peuvent être multipliés par 3.

 

Il est clair que la couverture complémentaire santé est un facteur majeur de l’accès aux soins. Alors que les prestations versées par la Sécurité sociale représentent 77 % du montant total des dépenses de soins et de biens médicaux, en couvrant tout ou partie du reste à charge, les complémentaires santé œuvrent à l’égalité de l’accès aux soins (5). Leur rôle est donc primordial pour l’accès aux prestations peu prises en charge par la Sécurité sociale, comme les dépenses d’optique, d’appareils acoustiques et les soins dentaires.

 

Aujourd’hui, si la couverture maladie universelle (CMU-C) et l’aide à l’acquisition d’une assurance complémentaire santé (ACS) donnent accès à une couverture complémentaire aux plus démunis, de nombreuses personnes âgées n’ont pas accès à la couverture plus complète des dépassements d’honoraires et des prestations nécessaires au maintien de leur santé. Pourtant, « la santé n’a pas d’âge ».

Les besoins de soins évoluent avec l’âge, le souhait de garanties aussi

Les dépenses de santé progressent avec l’âge du fait du vieillissement normal et de la dégradation de l’état de santé. Ainsi, la dépense moyenne d’une personne âgée de 70 à 74 ans est près de 8 fois plus élevée que celle d’une personne de 20 à 24 ans. Si les complémentaires santé ont une mission de responsabilité et de réponse aux besoins des assurés quels que soient leurs niveaux de revenus ou leur tranche d’âge, l’étude selon Lecomparateurassurance révèle des hausses de tarifs de 300% pour ces garanties renforcées chez les assurés retraités :

  • Ainsi, après 55 ans, seul 1 français sur 3 sollicite des garanties classiques, 62% choisissent une couverture élargie.
  • Avec le niveau de garantie, l’effort tarifaire devient passant de 37,91€ pour les 18-30 ans à plus de 122€ pour les 66-75 ans, soit une hausse de plus de 322% !

 

Mais l’âge aussi fait monter les tarifs : ainsi les niveaux de garanties des contrats ne suffisent pas à expliquer l’augmentation des tarifs. « À garanties similaires, les tarifs des contrats s’envolent s’envolent au plus les consommateurs français prennent de l’âge » : « en garanties renforcées, de 58,99€ en moyenne pour un jeune actif, le tarif moyen passe à 180 € pour les plus de 65 ans.

 

Si la santé n’a pas de prix, le tarif reste un critère de choix primordial d’une complémentaire santé, avec et quel que soit le niveau de garanties souhaité. Les usagers de santé âgés doivent être informés que depuis décembre 2020, ils ont la possibilité de résilier un contrat de complémentaire santé inadapté ou trop coûteux et d’opter pour la complémentaire santé adaptée à leur budget comme à leurs besoins (6).

Sources :

  1. Sénat Les conséquences macroéconomiques du vieillissement démographique
  2. Consommation et modes de vie – Mai 1999 La dynamique sociale des seniors
  3. Loi du 13 août 2004 relative à l’Assurance maladie- le contrat responsable
  4. Ameli La complémentaire solidaire en bref
  5. Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des Statistiques (Drees) La complémentaire santé : acteurs, bénéficiaires, garanties – édition 2019
  6. Ministère des Solidarités et de la Santé Ouverture de la résiliation infra-annuelle des contrats de complémentaire santé, sans frais ni pénalité, à compter du 1er décembre 2020
Équipe de rédaction Santélog

Cet article COMPLÉMENTAIRE SANTÉ : Soyons responsables aussi envers les plus âgés est apparu en premier sur Santé blog.

The post COMPLÉMENTAIRE SANTÉ : Soyons responsables aussi envers les plus âgés first appeared on ProcuRSS.eu.