Blog – Lire les derniers articles sur le site Thérapeutes Liége

Blog – Lire les derniers articles

mai 15, 2021Like

COVID-19 : Grossesse, allaitement, faut-il se faire vacciner ?

Quelle efficacité vaccinale des vaccins anti-COVID-19 à ARNm ? Les femmes enceintes ou allaitantes n’ont jusque-là pas été incluses dans les essais cliniques sur les vaccins. Cette étude du Beth Israel Deaconess Medical Center (BIDMC, Boston), publiée dans le JAMA, confirme une bonne immunogénicité des 2 vaccins, Pfizer ou Vaccins Moderna, chez les femmes enceintes et allaitantes. Ces travaux soutiennent ainsi la vaccination avec les vaccins anti-COVID-19 à ARNm, chez les femmes enceintes et allaitantes.     Quelques études ont révélé
Lire plus
mai 15, 2021Like

MICROBIOTE INTESTINAL : Il nous fait aussi la peau

Des études de plus en plus nombreuses élargissent le rôle du microbiote intestinal aux maladies de peau, cette recherche de l’Université d’Usak (Turquie) démontre aujourd’hui son implication dans la progression de l’hidradénite suppurée (HS), une maladie inflammatoire de la peau. Ces travaux présentés au Symposium 2021 de l’European Academy of Dermatology and Venereology (EADV) ajoutent à la preuve d’un axe intestin-peau, impliqué dans les affections cutanées inflammatoires chroniques.   L’étude suggère précisément que le déséquilibre du microbiote intestinal (dysbiose) pourrait
Lire plus
mai 15, 2021Like

COVID-19 : Les AINS augmentent-ils la sévérité de la maladie ?

Il a été suggéré, au début de la pandémie, que l’utilisation préexistante d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) pourrait entraîner une augmentation de la gravité de la maladie. Cette étude, la plus importante à ce jour réalisée sur le sujet, conclut que les AINS n’aggravent pas les résultats du COVID-19. Des données publiées dans le Lancet Rheumatology, primordiales pour les médecins et les patients notamment ceux atteints de maladie rhumatologique, telle que la polyarthrite rhumatoïde ou l’arthrose, qui utilisent couramment ces anti-inflammatoires.
Lire plus
mai 15, 2021Like

COVID-19 : Des séquelles vasculaires chez les jeunes aussi

Une récente étude insistait déjà sur les atteintes vasculaires possibles et à long terme associées au COVID-19, suggérant que la maladie est tout autant cardiovasculaire que pulmonaire. Cette nouvelle recherche d’une équipe de l’Appalachian State University, publiée dans la revue Experimental Physiology, met en évidence les effets possibles à long terme du COVID-19 sur la santé vasculaire de jeunes adultes en bonne santé et qui n’ont pas obligatoirement développé de symptômes suffisamment sévères pour être hospitalisés. En d’autres termes, même
Lire plus
mai 15, 2021Like

COVID-19 : Les raisons de la baisse de mortalité hospitalière

Cette étude, « américaine », menée à partir des données de plus de 20.000 patients admis dans les hôpitaux pour COVID-19, suivis durant 9 mois, confirme une chute des taux de mortalité après mai 2020 (aux Etats-Unis, comme dans les autres pays), mais s’interroge sur le seuil atteint depuis : ainsi, si le taux de décès hospitaliers chez les patients COVID ont chuté de 38% entre mars et mai 2020, mais les taux se sont stabilisés depuis et jusqu’en novembre 2020. Des données
Lire plus
mai 13, 2021Like

COVID-19 : Les poumons en soufflent encore un an plus tard

Un tiers des patients hospitalisés pour une forme grave de COVID-19 présentent toujours des anomalies pulmonaires un an plus tard, constate cette équipe de médecins de l’Université de Southampton. L’étude, publiée dans le Lancet Respiratory Medicine confirment que la plupart de ces patients hospitalisés pour des formes plus sévères ont retrouvé la santé cependant des mois après leur récupération, leurs poumons ont toujours des marques de la maladie.   Les personnes sont le plus souvent hospitalisées pour une infection au
Lire plus
mai 13, 2021Like

COVID LONG : L’exercice fait partie de la récupération

L’exercice permet d’accélérer la récupération des patients présentant des symptômes persistants du COVID, conclut cette équipe du National Institute for Health Research (NIHR) Leicester Biomedical Research Center, dans la revue Chronic Respiratory Disease. Les participants non seulement présentent une réduction de leurs symptômes respiratoires mais gagnent en bien-être et en qualité de vie. La réadaptation par l’exercice fait partie des approches centrées sur le patient pour traiter de nombreux symptômes du COVID long Dans cet essai, 30 patients atteint de
Lire plus
mai 13, 2021Like

ALZHEIMER : Le régime méditerranéen, une mesure simple contre la démence

Ses effets neuroprotecteurs, aussi, sont déjà bien documentés, le régime méditerranéen est à nouveau plébiscité, ici, dans la revue Neurology, par une équipe du DZNE – German Center for Neurodegenerative Diseases pour sa capacité de protection contre la perte de mémoire et la démence : un apport relativement plus important de légumes, légumineuses, fruits et céréales et des acides gras monoinsaturés, tels que l’huile d’olive, protège contre les dépôts de protéines toxiques mais aussi contre l’atrophie cérébrale. Un début de compréhension des
Lire plus
mai 13, 2021Like

PSORIASIS : Le jeûne intermittent fait des miracles

Le régime « 5:2 », un type de jeûne intermittent qui consiste à limiter de plus de 75% ses apports caloriques 2 jours par semaine et à maintenir son apport alimentaire habituel les 5 autres jours de la semaine, permet de réduire les symptômes cutanés chez les patients atteints de psoriasis, révèle cette recherche d’une équipe de dermatologues et nutritionnistes de l’Université de Gand (Belgique). Des conclusions présentées lors du Symposium digital de l’ European Academy of Dermatology and Venereology, qui suggèrent
Lire plus
mai 12, 2021Like

COVID-19 : Le vaccin universel n’est pas loin

Sa variation antigénique appelle un vaccin universel, avaient déjà relevé ces experts du National Institute of Allergy and Infectious Diseases (NIAID/NIH). On s’approche un peu plus du vaccin universel anti-COVID-19, avec ces travaux dirigés à l’Université Duke (Caroline du Nord). Ce candidat vaccin, documenté dans la prestigieuse revue Nature, permet en effet de bloquer le coronavirus SARS-CoV-2,  ses variants, ainsi que d’autres coronavirus.   L’étude préclinique confirme l’intérêt de cette nouvelle approche ou plateforme pour développer et fabriquer des vaccins
Lire plus
mai 12, 2021Like

COVID-19 : La perte de cheveux, un marqueur de sévérité chez les hommes ?

Un biomarqueur lié à la perte de cheveux, permet de déterminer la sévérité du COVID chez les hommes, révèle cette étude de cliniciens l’Université de Californie Irvine, présentée lors du dernier Congrès en ligne de l’European Academy of Dermatology and Venereology. En effet, il apparaît ici que les hommes dont les caractéristiques génétiques (phénotypes) sont sensibles à l’hormone sexuelle masculine androgène, sont plus susceptibles de présenter une alopécie androgénétique et de souffrir, en cas d’infection, d’une forme plus sévère de
Lire plus
mai 12, 2021Like

ALZHEIMER : L’agrégat de tau pas toujours pathologique ?

Ces chercheurs cliniciens de l’École de médecine de l’Université de Pennsylvanie identifient des agrégats de protéine tau dans des structures corporelles saines et se posent cette question : toutes les accumulations de protéine tau ne sont donc pas mauvaises ? Au-delà, ces travaux, publiés dans les Actes de l’Académie des Sciences américaine (PNAS) vont permettre de distinguer les agrégats pathogènes des agrégats sains.   En combinant des techniques de microscopie à très haute résolution et d’apprentissage automatique l’équipe montre, sur des lignées
Lire plus
mai 12, 2021Like

OSTÉOPOROSE : La première fracture, première de toute une série ?

Il est bien connu qu’en cas d’ostéoporose, ou plus généralement après la ménopause, une fracture « initiale » de la hanche ou de la colonne vertébrale prédit d’autres fractures à venir, et doit donc être considérée comme un signal d’alarme. Faux, rectifie cette nouvelle étude menée à l’Université de Californie-Los Angeles et publiée dans la revue EClinicalMedicine : tous les types de fractures, du bras, du poignet, de la jambe ou d’autres parties du corps doivent également mettre en garde. Ainsi, à la
Lire plus
mai 12, 2021Like

CICATRISATION : L’hydrogel qui prévient les infections résistantes des plaies

Cette équipe de bioingénieurs de l’Université de Chalmers (Suède) décrit un nouveau matériau qui tue les bactéries résistantes et permet de prévenir les infections des plaies : il s’agit d’un hydrogel qui agit contre tous les types de bactéries, y compris les bactéries résistantes aux antibiotiques. Son principe actif, documenté dans la revue ACS Biomaterials Science & Engineering est basé sur des peptides antimicrobiens, de petites protéines qui se trouvent naturellement dans notre système immunitaire.   Protéger les plaies contre les
Lire plus
mai 12, 2021Like

LONGÉVITÉ : Les supercentenaires ? Un bagage génétique unique

Cette étude génétique apporte une partie de l’explication de la longévité des personnes âgées de 105 ans et plus. Ce consortium de recherche international vient de découvrir, chez ces personnes très âgées, un bagage génétique unique qui permet une réparation plus efficace de l’ADN, ainsi qu’une faible charge de mutations dans les gènes impliqués dans ce processus de réparation cellulaire. L’étude, publiée dans un supplément spécial de la revue eLife consacré au vieillissement et à la longévité, contribue à identifier
Lire plus
mai 12, 2021Like

RÉGIME VÉGÉTARIEN : Beaucoup d’avantages, quelques carences

Le régime végétarien est à nouveau confirmé comme associé à une meilleure santé cardiovasculaire via un profil de biomarqueurs plus sain, avec cette très large étude britannique, présentée à l’European Congress on Obesity de l’European Association for the Study of Obesity. Des résultats qui confirment les avantages des protéines végétales plutôt qu’animales contre le risque cardiaque et cela, quels que soient l’âge et le poids corporel et même indépendamment de certains facteurs de mode de vie, pourtant clivants pour la
Lire plus
mai 12, 2021Like

PERTE de POIDS : Gastrokine, la protéine qui fait de la résistance

Chez certains, Gastrokine-1 (GKN1), une protéine produite exclusivement et en abondance dans l’estomac semble freiner toute perte de poids. Ces travaux de scientifiques de l’Université de l’Indiana décrivent pour la première fois le rôle majeur de GKN1 dans le développement de l’obésité. En démontrant que son inhibition réduit la prise de poids et de graisse corporelle, ces travaux, publiés dans les Scientific Reports, désignent une cible inédite et suggèrent une nouvelle voie pour lutter contre le surpoids.   De précédentes
Lire plus
mai 12, 2021Like

ALZHEIMER : L’avenir thérapeutique est dans la thérapie génique ?

Alors qu’il n’existe pas de traitement efficace de la maladie d’Alzheimer et que sa prévalence pourrait dépasser les 75 millions de personnes dans le monde, en 2030, l’espoir est peut-être dans les thérapies géniques. La piste est suivie par cette équipe de scientifique de Université de Californie – San Diego qui documente, dans la revue Molecular Therapy: Methods & Clinical Development, une thérapie génique, aux données préliminaires prometteuses. La maladie d’Alzheimer est caractérisée par l’accumulation d’amas de protéines mal repliées
Lire plus