LÉSION CÉRÉBRALE : Une colle pour réparer les circuits dans le cerveau

La colle cérébrale protège contre la perte de tissu cérébral après une blessure ou un trauma cérébral grave, mais contribue également à la réparation neuronale fonctionnelle (Visuel Adobe Stock 206037348)

Ses inventeurs de l’Université de Géorgie (UGA, Atlanta) la nomment « Brain Glue » et cet hydrogel réparateur imite la composition et la mécanique du cerveau. Développée pour le traitement des lésions cérébrales traumatiques, cette colle cérébrale protège contre la perte de tissu cérébral après une blessure ou un trauma sévère, mais contribue également à la réparation neuronale fonctionnelle. Ce matériau innovant et intelligent, présenté dans la revue Science Advances, pourrait changer la donne pour les millions de personnes qui, après un tel traumatisme, vivent avec une invalidité permanente.

 

Créée par le Dr Karumbaiah dès 2017, la colle cérébrale a été conçue pour imiter la structure et la fonction du maillage des sucres qui soutiennent les cellules cérébrales. Le gel contient des structures clés qui se lient au facteur de croissance basique des fibroblastes et au facteur neurotrophique dérivé du cerveau, deux facteurs protéiques protecteurs qui contribuent à la survie et à la régénération des cellules cérébrales après un traumatisme cérébral.

A l’aide d’une technique d'imagerie 3D, les scientifiques ont pu capturer visuellement la réponse immédiate des cellules des sites traités (Visuel UGA)

Une colle cérébrale qui soutient la régénération des neurones au site de la lésion

L’équipe du Dr Lohitash Karumbaiah du Regenerative Biosciences Center de l’UGA apporte ici in vivo de nouvelles preuves d’efficacité de cette Brain Glue qui pourrait permettre de répondre au besoin énorme de traitement clinique pour prévenir les déficiences cognitives ou la perte tissulaire en réponse à un traumatisme crânien. La recherche apporte même, chez l’animal modèle,

  • des preuves visuelles et fonctionnelles de la réparation des circuits neuronaux : à l’aide d’une technique d’imagerie 3D, les scientifiques ont pu capturer visuellement la réponse immédiate des cellules des sites traités ;
  • les modèles animaux qui ont reçu des greffes de colle cérébrale au site lésé présentent une réparation rapide des tissus cérébraux ;
  • la récupération globale est plus rapide que celle d’animaux modèles non traités, avec dès la 10è semaine, des résultats apparents ;

 

Alors que ces processus de régénération sont décrits comme relativement similaires chez les souris et les humains, la traduction clinique de la colle cérébrale pour les humains semble tout à fait envisageable. Un brevet a d’ailleurs été déposé.

 

« Cette Brain Glue est en cours d’élaboration depuis 4 à 5 ans et notre recherche collaborative est si minutieusement documentée que les victimes de lésions cérébrales peuvent croire en ce nouvel espoir ».

Source: Science Advances March, 2021 DOI: 10.1126/sciadv.abe0207  Engineered glycomaterial implants orchestrate large-scale functional repair of brain tissue chronically after severe traumatic brain injury

Plus d’études autour des Lésions cérébrales sur Neuro Blog

Équipe de rédaction Santélog

Cet article LÉSION CÉRÉBRALE : Une colle pour réparer les circuits dans le cerveau est apparu en premier sur Santé blog.

The post LÉSION CÉRÉBRALE : Une colle pour réparer les circuits dans le cerveau first appeared on ProcuRSS.eu.